L'auberge

Une véritable auberge du 19e siècle qui accueillait des filles de joie au 2e étage.
Elle possède deux entrées et deux salons : un côté pour les riches et un autre pour les pauvres. 

L'auberge est très prisée par le cinéma et durant 
l'apogée du village dans les années 1980, l'auberge pouvait être repeinte jusqu'a 4 fois par jour pour les besoins des plusieurs tournages simultanés dans le village.